Facebook crée un centre R&D spécialisé dans l'intelligence artificielle, à Paris

connexion-big-data
connexion-big-data
Portes
Ouvertes
PARIS
16.12
12H00 - 16H00

L'intelligence artificielle compte parmi les champs de recherche privilégiés par les géants du web. Pour se positionner sur ce marché porteur, le groupe américain Facebook va ouvrir un centre Recherche et Développement à Paris. 

 

Les enjeux de la recherche sur l’intelligence artificielle

 

L’intelligence artificielle est étroitement liée au Big Data. Elle doit notamment permettre aux machines « d’apprendre par elles-mêmes » (deep learning) et de réaliser le travail d’analyse de la masse de données. 

 

Le volume de données collecté chaque jour par le réseau social Facebook se prête particulièrement bien à l’intervention de l’intelligence artificielle. Une connaissance plus fine des différents contenus publiés (textes, images, vidéos, etc.) permet d’améliorer les flux d’actualité et donc l’expérience client, comme la connaissance des utilisateurs. Un atout de poids à l’heure d’une concurrence mondialisée exacerbée.

 

Pour atteindre son objectif, Facebook a augmenté son budget R&D et prévoit l’ouverture d’un centre de recherche à Paris.

 

Pourquoi un centre R&D Facebook à Paris ?

 

À l'instar des grands groupes technologiques, Facebook a choisi la capitale française. Trois raisons éclairent ce choix :

 

  • le nombre et le talent des chercheurs français ;
  • des salaires moins élevés que ceux appliqués à la Silicon Valley ;
  • la présence de dispositifs d'aide, à commencer par le Crédit d'impôt recherche, une subvention visant à favoriser la R&D en France.

 

Une implantation d’envergure européenne pour le Big Data

 

À terme, le centre de R&D de Facebook à Paris prévoit d'employer une trentaine de chercheurs, placés sous la supervision de Yann LeCun. Ce professeur français à la New York University est un chercheur reconnu en matière d'intelligence artificielle

 

Recruté par Facebook en 2013, il assure la fonction de superviseur dans ce domaine. Une demi-douzaine de chercheurs a d'ores et déjà été recrutée par la filiale parisienne. Parmi eux se trouve Léon Bottou, ancien de Microsoft Research. Par ailleurs, un accord de partenariat avec l'INRIA est en préparation. 

 

Mais le géant américain du réseau social doit se dépêcher puisque la compétition est féroce avec Microsoft, Google et les nombreuses start-ups nouvellement créées. 

 

Le MSc Data Management 

D'autres actualités sur le Secteur du Data Management