Transparence de l'entreprise et secret industriel, un nouvel équilibre à trouver à l'heure du Big Data

Le Big Data impose aux entreprises de trouver un équilibre entre le secret industriel et la transparence demandée par les consommateurs. Les DSI (Direction des Systèmes d’Information) doivent donc apporter des réponses matérielles et logicielles permettant d’interagir avec l’extérieur, tout en préservant les données sensibles qui font leur singularité sur un marché hyper concurrentiel.

 

 

 

Suivre l’évolution des usages et des techniques issus du Big Data

 

 

L'entreprise du XXIe siècle doit être de plus en plus ouverte sur le monde extérieur. Ses équipes CRM doivent interagir davantage avec les clients pour mieux répondre à leurs attentes, voire anticiper ces dernières.

 

Pour collecter ces nouvelles informations issues du Big Data, l’entreprise a dû peu à peu ouvrir son réseau jusque-là accessible aux seuls employés.

 

Réseaux sociaux, CRM en mode Cloud, etc. : cette ouverture vers l’extérieur et l’externalisation de services de gestion constituent autant de nouvelles fragilités pour les DSI.

 

 

 

Sécurité informatique : des risques démultipliés dans la sphère Big Data

 

 

Pour répondre à cette demande de transparence sans mettre en péril la sécurité des bases de données, les entreprises doivent trouver un subtil équilibre.

 

 

Les fuites ou la vente d'informations sensibles sont en effet plus grandes, car chaque salarié, chaque collaborateur nomade ou chaque abonné client peut potentiellement avoir accès au réseau de l'entreprise.

 

 

L'enjeu est donc de savoir se protéger tout en poursuivant l'ouverture de l’entreprise sur le Big Data et ses précieuses données. Les flux sont tout aussi rapides qu'importants, et en cas de fuite ou d'intrusion, les conséquences peuvent être massives et dramatiques.

 

 

 

Les solutions pour préserver les données sensibles

 

 

 

L’entreprise doit d’abord catégoriser les informations afin de cerner celles qui sont les plus sensibles. Cela permet également d'isoler les données régies par des obligations de transparence et celles soumises à la loi sur les données personnelles. Les serveurs et les systèmes informatiques doivent être protégés efficacement, comme le prévoient de nombreuses normes, règlementations et obligations légales.

 

Une culture du risque nouvelle pour les entreprises qui peuvent compter sur les guides de bonnes pratiques ou faire appel à des professionnels de la gouvernance informatique.

 

 

 

Pour vous former au Big Data, PSB Paris School of Business propose le MSc Data Management

 

 

En savoir plus sur la formation au Big Data

 

 

 

A lire également : 

- La formation MSC Data Management permet-elle de mieux connaîttre l'écosystème du Big Data ?

Métiers du Big Data : quel est le profil des entreprises qui recrutent ?

- La relation client-entreprise révolutionnée par le Big Data

- Trophées du Big Data : 5 projets à suivre

- La sécurité à numérique en entreprise l'heure du Big Data : une chimère ?