La gestion de patrimoine : une formation niveau Master

La gestion de patrimoine : une formation niveau Master

Le Conseiller en gestion de patrimoine accompagne des particuliers de tout niveau de revenus dans la constitution et le développement de leur patrimoine au plus près de leur vie privée. Stratège financier au sens du contact humain particulièrement développé, le CGP tient une place primordiale au sein des familles qu'il conseille.

La gestion de patrimoine : la finance et l’humain

La gestion de patrimoine est en quelque sorte la spécialisation du versant privé des experts en finance. Ils ne conseillent pas l’entreprise et son développement mais des personnes qui souhaitent assurer le développement et la transmission de leur capitaux privés. 

La gestion de patrimoine requiert en cela un sens de l’humain et une compréhension par intuition très importante. Il est en effet du ressort du conseiller en gestion de patrimoine de cerner au mieux la personnalité et les envies de son client afin de lui proposer les produits les plus à même de le satisfaire. Immobilier, portefeuille d’action, produits financiers divers tels que les assurances vie, le conseiller en patrimoine propose les options les plus rentables, adaptées au client en prenant également en compte sa propension à la prise de risque. Son objectif est de produire des revenus et de constituer de futures rentes et placements judicieux.

La gestion de patrimoine comporte différentes spécialités liées au champ d’investissement. Ainsi un conseiller ou gestionnaire de patrimoine peut être un expert comptable, un fiscaliste, un expert immobilier, un banquier etc. 

Les conseillers en gestion de patrimoine (CGP ou CGPI) sont, eux, indépendants de l’un ou l’autre de ces marchés et activités et proposent la constitution d’un patrimoine diversifié, en fonction, là encore, du profil et des volontés et préférences de leurs clients.

Les domaines d’expertise du conseiller en patrimoine

Le conseiller en patrimoine peut-être spécialiste d’un secteur d’investissement, mais il est dans l’idéal capable de diriger ses clients vers n’importe quel domaine pertinent pour la constitution de leur patrimoine. Ainsi, le gestionnaire de patrimoine a, au cours de sa formation, acquis différentes expertises complémentaires : 

  • Une expertise en finance privée : marché financiers, gestion du risque bancaire, retraite et fonds de pension, épargne salariale, assurances vie,
  • Une expertise en gestion juridique (droit patrimonial et familial) et fiscale (transmission),
  • Une expertise en marchés immobiliers, possiblement marché de l’art.

Sa culture générale et sa connaissance du marché, des tendances et des différents acteurs concernés lui confèrent également des atouts indispensables. La relation de confiance qu’il entretient avec ses clients et les réussites qu’il aura su construire seront les fondements de sa réputation.

La Gestion de patrimoine : Master spécialisé en École de commerce

Ce domaine passionnant est accessible à partir d’un niveau Bac + 2/ 3 à Bac + 5, en fonction des champs d’expertise et de la responsabilité de conseil ou de gestion du candidat. En effet, il est possible d’occuper des fonctions de gestionnaire de patrimoine en étant diplômé en immobilier, ou secteur bancaire en étant titulaire d’un BTS ou d’une licence professionnelle. Cependant les niveaux d’actions, les postes en cabinet conseil et les rémunérations ne seront pas celles du conseiller diplômé d’un Master Spécialisé. La fonction de CGP et CIF ( Conseiller en investissements financiers) requiert des compétences approfondies en management financier.

Les Masters et Mastères de Gestion de Patrimoine sont présents au sein des programmes d’enseignement de la finance : 

  • Dans les IAE, Instituts d'administration des Entreprises, établissements universitaires français,
  • Dans les Grandes Écoles de commerce, avec des possibilités d’effectuer ses études en alternance comme c’est le cas à Paris School of Business. Le Master Gestion de Patrimoine de PSB bénéficie d'un partenariat avec LCL, ainsi que d'autres sociétés qui reçoivent et forment les alternants.
  • Dans des écoles de gestion qui proposent des MS et MSC Master of Science banque, assurance, gestion de patrimoine et immobilier ou encore Master of Science gestion de patrimoine et marchés immobiliers.

Les salaires et opportunités de carrière en gestion du patrimoine

Les salaires de débutants commencent à 35 000 euros annuels et évoluent tout au long de la carrière. La rémunération moyenne des CGP français est de plus de 50 K€ annuels. Un CGP expérimenté pourra gagner plus de 70 K€ après quelques années d’expérience. Ces fourchettes peuvent être largement dépassées en fonction des structures (cabinet de consulting, banque d’investissement) et des types de clientèle.

Un conseiller en gestion de patrimoine pourra faire évoluer sa carrière en fonction de ses aspirations vers des postes à responsabilité au sein d’un cabinet (directeur de cabinet de consultant) ou en accédant à des clientèles plus exigeantes, ou encore en se tournant vers des postes de responsable de secteur ou de responsable clientèle. 

0%