L’année à l’international m’a appris à être autonome et organisée

Portes Ouvertes
Virtuelles
Je m'inscris
06
mars
Je m'inscris
L’année à l’international m’a appris à être autonome et organisée
Portes Ouvertes
Virtuelles
Je m'inscris
06
mars
Je m'inscris

Paris School of Business met en avant les séjours à l’international pour ses étudiants. L’école a mis en place de nombreux partenariats universitaires dans le but de proposer des destinations variées partout dans le monde. Ce processus d’expatriation vous permettra de découvrir une nouvelle culture, d’autres manières de travailler, mais aussi de confronter vos conceptions et vos références.

Interview de Noa, partie à la découverte du Vietnam

Bonjour Noa, peux-tu nous présenter ton parcours à l’international ?

Hello ! Moi c’est Noa Halfon, j’ai 22 ans et j’étudie en Master 2 à Paris School of Business en Digital Business. Je suis en alternance en UX Design au sein du groupe Saint-Gobain, et je travaille aussi en free-lance sur mon temps libre en aidant des particuliers à créer leur site internet ou bâtir une stratégie digitale. À côté de ça, je suis passionnée par les voyages, la cuisine, le développement personnel… mais aussi plein d’autres choses !

Où as-tu fait ton échange ?

J’ai fait mon échange à RMIT University à Ho-Chi-Minh City au Vietnam.

J'ai beaucoup hésité avant de choisir ma destination, mais une chose était sûre : j'avais envie de me dépayser. J'hésitais entre plusieurs pays d'Asie car je n'avais jamais visité ce continent et j'étais consciente que cette 3e année à Paris School of Business serait plus une année d'expérience qu'une année académique classique.

Ce qui m'a poussée à choisir le Vietnam, c'est sa position idéale en Asie du Sud-Est pour voyager un maximum, découvrir ce continent et les pays alentours.

J’aime aussi la diversité de la culture et des coutumes du pays, que je ne connaissais pas, mais aussi la richesse de son histoire et son patrimoine. Enfin, j’ai aussi choisi ce pays pour le critère financier car je n'avais pas les moyens de partir dans des destinations trop onéreuses...

Combien de temps es-tu restée sur place ?

Je suis partie 9 mois d'octobre 2018 à juin 2019.

Peux-tu nous parler de RMIT University ?

C'est une université très diversifiée qui accueille des étudiants du monde entier. J'y ai suivi des cours de qualité avec des enseignants et intervenants très intéressants et doués dans leur domaine. La pédagogie s'inspirait des méthodes anglo-saxonnes que je n'avais jamais connues et qui m'ont fait découvrir de nouvelles choses et de nouvelles manières de travailler, avec des internationaux en plus !

Qu'est-ce que t'as apporté cette expérience à l’international ?

Cette expérience à l'étranger m'a véritablement marquée et fait grandir. J'ai appris à vivre seule, à me débrouiller par moi-même et trouver des solutions à mes problèmes. Cette expérience m'a donné la chance de voyager dans plus de 6 pays différents à travers l'Asie du Sud-Est (même jusqu'en Australie !).

C'était déjà ma passion d'organiser des voyages mais ça m'a appris énormément en planification, négociation, gestion d'un budget... J'ai découvert une nouvelle culture, je suis complètement sortie de ma zone de confort de Parisienne pour m'immiscer dans une nouvelle ville, dans une culture que je ne connaissais pas, avec des gens qui ne parlaient pas ma langue et pas vraiment anglais non plus.

J'ai rencontré de nouvelles personnes, de différentes nationalités et horizons, et dans le cadre des travaux de groupes à l'université, j'ai même dû collaborer et travailler avec eux ! C'était vraiment intéressant de confronter toutes les idées de personnes différentes et construire un projet ensemble. En bref, cette expérience m'a beaucoup appris en autonomie, en organisation, elle a encore plus éveillé ma curiosité et mon envie de découvrir de nouveaux pays et d'apprendre de nouvelles choses, et surtout elle m'a ouvert à d'autres manières de vivre et de penser.

C'est également pendant cette année au Vietnam que ma passion pour la cuisine s'est intensifiée car j'ai voulu suivre des cours de cuisine vietnamienne avec de vrais locaux. J'avais mon propre appartement, et même si les restaurants ne sont pas chers sur place, j'ai voulu économiser un peu et cuisiner chez moi. J'ai développé encore plus mes "cooking skills", et ça ne m'a pas quittée car je suis aujourd'hui passionnée de ça ! Je pourrais encore continuer longtemps à vous raconter en quoi cette expérience a été exceptionnellement bénéfique pour moi, m'a fait grandir et prendre en maturité.

Est-ce que tu penses que cette expérience t’a apporté quelque chose sur le plan professionnel ? Si oui, quoi ?

Oui, complètement ! Sur le plan de la collaboration avec les autres à travers les travaux de groupe à l'université. Souvent, les membres des groupes étaient tirés au hasard donc je me retrouvais à devoir travailler avec des Danois, des Vietnamiens, des Allemands, des Américains... Autant vous dire que dans ces pays, on n’enseigne pas comme en France donc tous ces élèves avaient différentes manières de penser et de voir les choses. Mener des projets de groupe avec des gens aussi différents m'a appris à écouter et prendre en compte les avis des autres, ouvrir mon esprit à d'autres manières de faire ou de penser.

J'ai aussi énormément voyagé lors de cette année car c'était pour ça que j'avais choisi cette destination. Ces expériences de voyages m'ont inévitablement fait progresser en anglais (of course), mais aussi en planification, gestion d'un budget, recherche des meilleurs plans aux meilleurs prix...et même en négociation ! Donc forcément cette expérience m'a énormément apporté d'un point de vue professionnel, sur un tas de soft skills ! Sans parler également des matières plus académiques qu'on m'enseignait à l'université en management, marketing, comptabilité, digital...

Et sur le plan personnel ?

Beaucoup de choses aussi. La capacité à trouver seul des solutions à ses problèmes. Ne pouvoir compter que sur soi et vivre seul(e), ce sont des vraies étapes dans la vie d'un(e) jeune ! Je n'avais que 19 ans quand je suis partie à l'aventure. Alors forcément ça m'a fait prendre en autonomie, en organisation. Le fait de visiter autant de pays et de voir autant de choses différentes, ça ouvre complètement l'esprit et ça fait prendre conscience de la chance qu'on a d'être né dans un pays développé, d'avoir été éduqué dans de bonnes conditions...

Ça apprend aussi à être heureux avec ce que l'on a. Je suis consciente que cette année était une "parenthèse enchantée" et que j'ai eu beaucoup de chance de voyager autant, mais j'avais tout prévu à l'avance et beaucoup travaillé pour économiser et me payer mes voyages ! Donc même avant d'être partie, cette opportunité m'avait appris la valeur du travail et la gestion d'un budget. Mais je dirais que cette aventure m'a fait véritablement prendre du recul sur la vie et quand je suis rentrée, même quelques mois après, je n'ai absolument pas déprimé. Au contraire, je me suis dit : ah c'est donc ça la vie ! Et bien c'est magnifique, let's work pour revivre des choses aussi magiques

Ta plus belle anecdote sur place ?

Lorsque je voyageais à travers le Vietnam, et notamment dans le Nord près de la Baie d'Halong terrestre et à Hanoï, la capitale, j'ai eu la chance de cuisiner avec des locaux qui m'ont emmenée faire le marché traditionnel avec tous les poissons, les volailles, les fruits et légumes typiques du pays pour concocter un menu vietnamien. Nous avons cuisiné 5 ou 6 spécialités vietnamiennes et nous les avons dégustées... Super expérience, j'ai adoré. J'aimais voyager en sortant des sentiers battus, en évitant le plus possible les foules de touristes et en visitant de la manière la plus authentique possible. Alors, quand nous voulions visiter un endroit magnifique, mais connu comme étant très touristique, on s'arrangeait toujours pour trouver des astuces pour ne pas faire la queue, arriver plus tard pour éviter la foule... C'est toujours possible de voyager de la manière la plus authentique possible tout en protégeant aussi l'environnement.

Est-ce que tu recommanderais cette destination à un étudiant et pourquoi ?

Oui, je recommanderais cette destination à tout étudiant qui souhaite voyager, visiter et découvrir le Vietnam, et plus largement l'Asie du Sud-Est. Je recommanderais cette destination à un étudiant qui est débrouillard, qui a soif de découvrir et qui n'a pas peur de l'inconnu. Il faut être prêt à vivre avec des gens aux pratiques et coutumes très différentes de la sienne (et qui parfois ne comprennent pas bien sa langue). Le Vietnam est un pays magnifique et la population y est accueillante. La nourriture est exceptionnelle et, d'un point de vue plus académique, l'université et les cours sont très bons.

Si tu pouvais, qu'est-ce que tu changerais de cette expérience ?

Franchement, pas grand-chose ! Le seul regret est peut-être d'être resté un peu trop entre Français (on était beaucoup d'étudiants de Paris School of Business à être partis au Vietnam), et si c'était à refaire, j'aurais sûrement passé plus de temps et de soirées avec des internationaux.

Si tu avais un conseil à donner aux étudiants de Paris School of Business qui doivent partir à l’international ?

Profitez de chaque instant, où que vous partiez. Si vous choisissez un pays où vous prévoyez de voyager, planifiez un maximum ! Le budget, les endroits à visiter, les choses à faire... vous perdrez moins de temps sur place et vous ne louperez rien. Et enfin, mais ça ce n'est que mon point de vue, je pense que l'année à l’international est vraiment une année de découvertes et d'expériences. Vous ne revivrez pas ça 2 fois dans votre vie. C'est une année unique qui vous créera des souvenirs et je pense qu'il faut vraiment profiter à fond, sortir, explorer...

Qu'est-ce que tu as fait sur place que les autres n'ont pas fait ?

Traverser la mangrove vietnamienne en moto sous la pluie et découvert la vie chez l'habitant. Partir en road-trip pendant 1 mois et demi non-stop à travers l'Asie. Parcourir 4500 km en Van sur la côte Est australienne pendant 3 semaines. Visiter les temples du Cambodge en tandem (et en chapeau de cow-boy). Faire un trek de nuit dans la jungle des Philippines et vivre sur une île quasi déserte pendant 4 jours. Visiter la baie d'Halong sur un petit bateau de pêcheur typique, pour éviter les touristes....

Si tu devais résumer ton expérience à l'étranger en une phrase ?

Une année de découvertes et de nouvelles rencontres qui m'a fait grandir et apprendre plein de choses, explorer de nombreux pays et ouvrir mon esprit.

Téléchargez la documentation

PSB traite les données recueillies afin de gérer vos demandes d’information et vous accompagner dans votre orientation. Nous vous informons que PSB utilise vos données à des fins marketing pour personnaliser et adapter ses offres de services à vos besoins et établir des statistiques et des modèles de profils marketings.

Vos données seront conservées pour une durée de 3 ans ; Pour en savoir plus sur la gestion de vos données personnelles et pour exercer vos droits, veuillez consulter la politique de protection des données de l’école ou envoyer un mail à l’adresse dpo@psbedu.paris.

Protection des données
0%