Créer et innover en Île-de-France : Le rôle des plateformes d'innovation

header-conference-presse-psb
header-conference-presse-psb
Portes
Ouvertes
PARIS
16.12
12H00 - 16H00

Le mardi 21 février 2017, avait lieu la conférence de presse autour du thème «Créer et innover en Île de France: le rôle des plateformes d’innovation». Cet événement a été co-organisé par l’Innovation Factory, Bpifrance Le HUB, Paris & Co associés à Valérie Merindol et David W. Versailles, enseignants chercheurs de la Chaire NewPIC au sein de Paris School of Business.

 

La conférence présente les notions clés soulevées par le rapport d’étude rédigé par Valérie Merindol associée à David W. Versailles, et commandé par Le Hub Bpifrance, Innovation Factory et Paris & Co. Le but de l’étude: comprendre comment les plateformes d'innovation fonctionnent, comment elles contribuent à la dynamique de l'innovation et ce qu'elles apportent aux entrepreneurs et aux grandes entreprises.

 

 

Un panorama d’acteurs représentatifs pour mieux comprendre l’écosystème de l’innovation

 

Les différents intervenants commencent par rappeler le contexte de l’étude.Pour réaliser cette étude, l’équipe de la chaire newPIC de Paris School of Business s’est focalisée sur une vingtaine de plateformes franciliennes, sélectionnées sur des critères de diversité en termes d’objectifs, d’activités initiales, de date de création, etc. ... L'étude est alimentée par 45 interviews : fondateurs ou animateurs de ces plateformes, startups membres de ces plateformes et, aussi, grandes entreprises ayant mobilisé leurs services de diverses manières. Ce rapport s’est intéressé plus particulièrement aux lieux d'innovation qui fournissent des services aux startups et aux grandes entreprises.

 

« Les plateformes d'innovation : nouveaux lieux portés par des entrepreneurs ou des associations, difficiles à catégoriser et qui correspondent à une évolution majeure de l'économie. »

 

Les communautés constituent l’actif clé de la plateforme

 

Les communautés constituent un actif intangible clé pour la plateforme, sources d’une diversité d’expériences, de compétences et de points de vue. Pas de plateformes d’innovation sans communautés ! Que l’activité première concerne des ateliers de prototypages ou soit associée à un incubateur, la communauté représente la richesse de la plateforme. La communauté se construit autour d’une plateforme pour les valeurs qu’elle véhicule autant que pour les offres de service qu’elle délivre. La réciprocité constitue le moteur du développement de la communauté, et en même temps c’est ce qui en fait sa valeur intrinsèque. C’est la logique du don contre don qui règne.

 

 

« Les plateformes d'innovation inventent un nouveau mode d'incubation en intégrant les projets au cœur de la communauté. »

 

Diversités et cohérence

 

La diversité constitue une dimension centrale pour caractériser les communautés. Elle est une source de richesse et de créativité qui permet la combinaison d’expériences, de compétences et de points de vue pour développer et accélérer les projets au sein de la plateforme. Quand on parle de diversité, on parle aussi de celle des plateformes : une diversité de projets, une diversité sociale, culturelle, générationnelle, et enfin une diversité de compétences. Cette diversité peut être spontanée. Elle dépend de l’évolution de la dynamique interne à la communauté. Ou alors, elle peut être managée et pilotée à travers une sélection de ses membres par les animateurs de la plateforme. 

 

 

Pluralité des acteurs et missions communes 

 

L’émergence de projets entrepreneuriaux forts

Les plateformes d’innovation se répartissent en plusieurs types de mission : orientations « not for profit », « social business » ou « for profit ». Elles travaillent toutes sur une démarche de créativité et d’innovation, mais une partie d’entre elles se montre également active sur des activités de prototypage rapide, avec des machines souvent sophistiquées.

Animer une communauté d’experts

La dynamique des plateformes d’innovation dépend de la mise en place d’une communauté d’experts ou de mentors, d’anciens incubés, et de résidents. Cette communauté représente le cœur de la valeur ajoutée des plateformes, et donc son actif stratégique. La faire vivre et grossir est une mission clé de chacune des plateformes.

Faire coopérer grands groupes et startups

Les plateformes offrent des services spécifiques aux startups comme aux grands groupes. L’originalité de leur offre aux startups repose sur un environnement unique qui permet de monter les projets à divers degrés de maturité, dans le cadre d’une émulation collective constante et d’échanges d’expériences au sein de la communauté. Aux grands groupes, les plateformes apportent tout ce qu’une grande entreprise recherche aujourd’hui pour améliorer son processus d’innovation et faire évoluer ses modèles d’affaires : des valeurs entrepreneuriales, des moyens de renouveler la motivation et la créativité, et une connexion avec des entrepreneurs. Les plateformes d’innovation contribuent alors aux stratégies d’innovation ouverte.

La recherche de modèle économique solide

Les plateformes d’innovation convergent vers une gouvernance multiple qui permet d’optimiser les coûts de structure en associant chaque mission principale à la forme juridique et économique la mieux adaptée. Les plateformes associent de plus en plus souvent une structure de société commerciale pour couvrir les services aux grands comptes ou aux startups, et une structure de type associatif pour animer les activités des communautés. Les perspectives d’avenir reposent sur deux axes. D’abord une course à la taille critique qui vise à saturer les taux d’occupation de la plateforme, et éventuellement à répliquer le modèle dans d’autres sites géographiques. Ensuite, dans une perspective de moyen et long termes, créer un avantage concurrentiel en investissant dans la communauté, sa diversité et le maintien des liens de réciprocité, pour améliorer l’offre de services aux grands comptes.

 

 

 

 

Un mot de conclusion

 

Les plateformes sont une réponse flexible aux besoins des startups qui créent leur propre parcours d’incubation et de maturation en passant d’un dispositif à l’autre.

 

« Pour un entrepreneur, le choix de la plateforme porte sur la mission et les valeurs portées mais aussi en fonction de la maturité de son projet »

 

 

 

 

Retrouvez l’étude complète ici 

 

 

Ce projet de recherche sur les plateformes d’innovation franciliennes a été animé par Valérie MERINDOL et David W. VERSAILLES.

Ont également contribué à ce projet de recherche :

 

  • Nicolas AUBOUIN, enseignant-chercheur à PSB Paris School of Business
  • Ignasi CAPDEVILA, enseignant-chercheur à PSB Paris School of Business
  • Alexandra LECHAFFOTEC, enseignant-chercheur à PSB Paris School of Business

 

Ainsi que quatre étudiants du Master 2 Business Consulting :

 

 

 

Credit Photo : Web School factory ( Adrien Pepin)