Comment devenir Trésorier ?

Comment devenir Trésorier ?

Garant des finances de grandes structures, le trésorier gère les liquidités, investissements et emprunts au quotidien. Il manie de grandes sommes d'argent en visant en permanence le meilleur rendement mais aussi la sécurité financière de l'entreprise.

La fonction de Trésorier : un haut niveau de responsabilité

Le Trésorier, ou "Gardien du trésor", a la responsabilité des flux financiers de l’entreprise qui l’emploie, en général une grande société ou un groupe de taille conséquente (plusieurs centaines de salariés). Cette fonction existe également dans les entreprises de taille plus modeste, où elle est alors dévolue au Responsable Comptable.

En lien constant avec le service comptabilité, le Trésorier a pour objectif de s’assurer de la solvabilité de son entreprise ainsi que de la disponibilité du fonds de roulement nécessaire à son bon fonctionnement. Il est également en charge du choix des placements et des emprunts afin de rentabiliser l’argent disponible. Il s’assure aussi du bon déroulement des transactions. 

La fonction de Trésorier implique de grandes responsabilités financières, le Trésorier doit arbitrer et opérer des choix stratégiques essentiels pour la trésorerie de l’entreprise, en veillant à ne jamais mettre en péril sa situation.

Missions : 

  • Garantir la solvabilité de l’entreprise
  • Contrôler les flux financiers
  • Rentabiliser l’argent disponible
  • Réaliser l’analyse des risques financiers
  • Sécuriser les transactions

Qualités requises : 

  • Résistance au stress : le Trésorier est constamment sous pression et a la mission de manier de très grosses sommes.
  • Réactivité : que ce soit en phase de gestion de crise ou à la détection d’une opportunité ou d’un risque, le trésorier doit être capable d’agir et de prendre des décisions éclairées rapidement. Il doit également faire preuve de cette qualité en matière bancaire et réagir efficacement aux évolutions des taux d’intérêt,
  • Sens de l’anticipation : allié à un bon sens de l’analyse, le sens de l’anticipation du trésorier lui permet d’opérer les bons choix à différentes échelles de temps,
  • Capacité de synthèse et sens de l’argumentation : il est amené à présenter ses choix et ses orientations au Président Directeur Général et au board de l’a compagnie et doit pouvoir faire preuve  de conviction et de clarté.
  • Maîtrise de l’anglais : pour une veille concurrentielle efficace.

Quel parcours de formation pour devenir Trésorier ? 

La fonction de trésorier et les responsabilités très importantes qu’elle comporte exige un niveau maximal de compréhension et de connaissances en matière de stratégie financière. La majorité des personnes en poste sont titulaires d’un bac+5 issu de cette spécialité (les niveaux  Bac+2 et Bac+3 des BTS et DUT bien qu’ils existent restent très marginaux). L’accès à la responsabilité de trésorier est possible à la suite d’une expérience significative dans le domaine de la gestion comptable, d'une carrière en banque ou en salle de marché.

Les diplômes permettant de s’orienter vers la trésorerie : 

  • Mastères d’école de commerce avec option Finances. Ces parcours permettent aux futurs diplômés de bénéficier de différentes dispenses d’épreuves pour la validation des diplômes de comptabilité, ainsi que d’une bonne expérience et connaissance terrain lorsqu’ils sont réalisés par le biais de l’alternance,
  • Diplômes de comptabilité : DCG (Diplôme de Comptabilité et de Gestion), DSCG (Diplôme - Supérieur de Comptabilité et de Gestion),
  • Master en Comptabilité, contrôle et audit,
  • Masters en sciences de l’ingénieur avec spécialité informatique appliquée à la gestion ( MIAGE, méthodes informatiques appliquées à la gestion des Entreprises),
  • IEP (Institut d’Études Politiques) section Économie et Finances,
  • BTS ( Bac+2) et DUT (Bac +3) Gestion des entreprises et des administrations avec l'option finances-comptabilité

Salaire et évolution de carrière du Trésorier

La fonction de Trésorier s’exerce au siège de grandes entreprises ou groupes. Les postes sont de ce fait principalement situés au sein des grandes agglomérations françaises, et pour une bonne majorité autour du bassin parisien.

En fonction de son expertise et de ses goûts, le Trésorier peut faire évoluer sa carrière en devenant Directeur de la trésorerie, Directeur de la Communication Financière, ou encore DAF (Directeur Administratif et Financier). Il peut également tenir plusieurs de ces rôles au sein de l’entreprise, et cumuler la trésorerie avec la direction administrative ou financière. 

Le salaire moyen observé pour un trésorier débutant en France se situe aux environs de 2900 euros mensuels, il peut ensuite aller jusqu’à 90 k annuels. Les niveaux de rémunération sont établis en fonction de plusieurs critères : le profil et l’expérience du candidat, mais également l’importance et la taille de l’entreprise ( présence ou non d’activité et de filiales à l’international).

0%