La journée d’étude AFM le 10 octobre 2014

Portes Ouvertes
Je m'inscris
18
Février
Je m'inscris
La journée d’étude AFM le 10 octobre 2014
Portes Ouvertes
Je m'inscris
18
Février
Je m'inscris
L’AFM et le réseau thématique RT11 « Sociologie de la Consommation et des Usages » de l’AFS organisent une journée d’étude sur la thématique « Diversité d’approches et d’exploitation des méthodes d’observation pour une diversité de concepts théoriques » le 10 octobre 2014. 

Informations pratiques
Le vendredi 10 octobre 2014 de 9h00 à 17h
Lieu : ESG Management School 59 rue Nationale Paris 13ème Métro Olympiades Comité d’organisation parmi les élus du bureau AFS : Renaud Garcia-Bardidia (Université de Lorraine, CEREFIGE), Catherine Lejealle (ESG Management School), Eric Rémy (IAE de Rouen, NIMEC), Dominique Roux (Paris Sud, RITM)Modalités d'inscription : par mail à catherine.lejealle@esgms.fr
Thématique et objectifs
Méthodes d’observation : diversité d’approches et d’exploitation pour une diversité de concepts théoriques Cette journée sera l'occasion de réunir les chercheurs de l’AFS et de l’AFM qui utilisent des méthodes d’observation de recueil de données pour appréhender les phénomènes de consommation. Comment ces données sont-elles mobilisées ? Selon quels présupposés épistémologiques et cadres théoriques ? Quels types de données sont recueillis, à quelles fins et avec quelles limites ? Il s'agit d'une part d’échanger sur nos questionnements et expertises méthodologiques ; d’autre part, de tisser des liens en vue de partenariats scientifiques. L’apport de chacun des chercheurs invités favorisera une réflexion commune. La journée s’articule sur deux temps. La matinée portera sur des techniques ethnographiques telles que carnets d’observation du chercheur, carnets de bord d’usagers, captures d’écran, enregistrements… L'après-midi sera consacré aux techniques avec visuels, telles que vidéo ou photo-élicitation. Dans leurs dimensions individuelles ou collectives, ces pratiques méthodologiques demandent des techniques d’observation in situ adaptées à chaque terrain et objet. On traitera également des problématiques liées aux terrains difficiles notamment lorsqu’il s’agit d’approcher des populations en précarité ou ayant des pratiques considérées comme déviantes. Autant d’enjeux et de défis méthodologiques qui nous sont posés et dont l’expertise mérite d’être partagée.
Programme
9h00 > 9h30 ~ Accueil café 9h15 > 9h45 Introduction par Dominique Desjeux (CEPED UMR 196 Université de Paris Descartes  Sorbonne) 9H45 - 12h30 ~ La consommation par l’ethnographie Afin de lancer la discussion, chacun commencera par exposer pourquoi il utilise la méthode ethnographique en question, les données qu’il recueille, les présupposés et concepts théoriques mobilisés et enfin, les limites de la méthode. Discutant : Philippe Robert-Demontrond (Université Rennes 1, CREM)
Intervenants :
➢ Stéphanie Tabois (Université de Savoie, LLS), Sofian Beldjerd (Université de Savoie, CEREGE) : Comment faire parler les objets ou les objets comme marqueurs des pratiques ➢ Anthony Galluzo (IAE Toulouse, CRM) : Les fans de Toyko Hotel ou l’ethnographie sur plusieurs sites d’observation ou observation participante d’une population de fans ➢ Yohan Gicquel (Université de Paris Est Créteil, IRG) : Enquêter sur les pratiques de tag et de consommation de drogue ➢ Emmanuelle Lallement (Université de Paris Sorbonne, CELSA) : Le royaume du marchand (Tati) 14h00 > 16h ~ Techniques d’ethnographie visuelle Afin de lancer la discussion, chacun commencera par exposer pourquoi il utilise la méthode avec visuels, les données qu’il recueille, les présupposés et concepts théoriques mobilisés et enfin, les limites de la méthode. Discutant : Sandrine Barrey (Université de Toulouse 2, CERTOP)
Intervenants :
➢ Marc Relieu (Institut Télécom, CEMS) : Analyse de séquences pour l’observation du passage de portes et autres expériences ➢ Delphine Dion (IAE Paris, GREGOR)  / César Ndione (IAE de Rouen, NIMEC) : L’apport de la photo élicitation ➢ Joonas Rokka (NEMOA Business School) et/ou Baptiste Cleret (IUT Evreux, NIMEC) : Contextes empiriques et techniques de la vidéographie ➢ Jean-Bapiste Welté (Université d’Orléans, Vallorem) : Vers un regard sur l’infra-ordinaire 16H – 17h Clôture : Alain Decrop (Université de Namur, CeRCLe)
0%