En échange à Shanghai, j’ai intégré un groupe de musique, fait des concerts et je suis même parti en tournée !

Portes Ouvertes
Je m'inscris
19
juin
Je m'inscris
En échange à Shanghai, j’ai intégré un groupe de musique, fait des concerts et je suis même parti en tournée !
Portes Ouvertes
Je m'inscris
19
juin
Je m'inscris

Paris School of Business met en avant les séjours à l’international pour ses étudiants. L’école a mis en place de nombreux partenariats universitaires dans le but de proposer des destinations variées partout dans le monde.

Ce processus d’expatriation vous permettra de découvrir une nouvelle culture, d’autres manières de travailler, mais aussi de confronter vos conceptions et vos références.

Interview de Thomas, qui nous partage ses incroyables expériences en Chine !

Bonjour Thomas, peux-tu nous présenter ton parcours à l’international ?

Je m’appelle Thomas Bringant, j’ai 22 ans et je suis étudiant à Paris School of Business depuis ma première année post-bac. Je termine cette année mon Master 2 International Business.

J’ai fait mon premier échange à la Shanghai Normal University (Shanghai) lors de ma 3ème année d’étude. J’ai également fait un échange à SDSU à San Diego lors de mon Master 1.

Thomas Bringant, étudiant à Paris School of Business

Pourquoi as-tu choisi cette destination ?

Pour mon premier échange, j’avais envie de dépaysement et j’ai tout de suite pensé à l’Asie. Par la suite, je me suis dit que Shanghai était un parfait équilibre pour me permettre de découvrir la ville, avoir accès à un enseignement de qualité mais également réseauter dans l’optique d’y revenir pour travailler. Pour le deuxième échange, plus court, j’ai pensé à San Diego ! Déjà pour le climat qui fait rêver mais aussi parce qu’après une année à découvrir une nouvelle langue, le mandarin, j’avais envie de vraiment perfectionner mon anglais. Je me suis également dit que je n’aurai pas forcément d’autres occasions de m’installer en Californie dans le futur.

Combien de temps es-tu resté sur place ?

Je suis resté un peu plus d’un an en Chine et pour San Diego ça n’aura duré que 3 mois, merci le COVID !

Que t'as apporté cette expérience à l’international ?

Pour la première fois, j’ai dû apprendre à vivre dans un environnement complètement différent en étant vraiment « livré à soi-même ». Bien sûr, j’ai pu découvrir de nouvelles cultures mais aussi des modes de vie qui m’étaient totalement inconnus, ce qui permet de s’enrichir personnellement.

Que t'as apporté cette expérience sur un plan professionnel ?

Celle en Chine, particulièrement. D’abord parce que j’ai eu l’occasion de travailler là-bas et j’ai donc rapidement été confronté au marché asiatique qui occupe une place prédominante dans l’économie mondiale (ce que je considère comme un atout) et ensuite parce que je pense que n’importe quelle expérience à l’international représente un atout supplémentaire au panel de compétences que l’on se crée pendant nos études.

Et sur le plan personnel ?

Sur le plan personnel, de manière encore plus évidente. N’importe quelle personne ayant passé un séjour dépaysant à l’étranger vous dira qu’elle est rentrée changée.

Ta plus belle anecdote sur place ?

Il faut savoir qu’en France, la musique occupe une grande place dans ma vie. En Asie, je n’étais pas sûr de pouvoir pratiquer beaucoup et d’ailleurs, les premières semaines je n’ai pas pu jouer. Et pourtant, j’ai fini par rentrer dans un groupe de musique en tant que batteur. On a répété comme des fous pendant 2 mois, même si je suis passionné je ne voyais pas où ça menait. Au bout de quelques semaines, on fait un premier concert. Rapidement, je me rends compte que la moitié de la salle porte un t-shirt avec le logo du groupe. En fait, ce groupe était assez populaire et avait déjà une énorme communauté. On a fait deux concerts par semaine à Shanghai pendant plusieurs mois et un beau matin, on monte dans un bus pour 6 jours de tournée dans 5 villes de Chine. Et ça, c’était que le début de mon expérience la plus incroyable sur place !

Recommanderais-tu cette destination à un étudiant et pourquoi ?

À 100% ! Shanghai pour son dynamisme, on ne s’y ennuie jamais. Et San Diego, rien que pour découvrir la Californie !

Si tu pouvais, que changerais tu de cette expérience ?

Je pense que j’aurais essayé d’accentuer mes efforts pour apprendre le mandarin pour profiter de l’occasion pour le pratiquer plus. Pour les États-Unis, j’aurais essayé de voyager beaucoup plus. J’ai l’impression que quand on est sur place, on a tendance à oublier que c’est une expérience passagère et qu’il faut vraiment en profiter au maximum sur tous les aspects, que ce soit professionnel ou personnel.

Quels conseils donner aux étudiants de Paris School of Business qui doivent partir à l'étranger ?

Si vous avez l’occasion de partir, n’hésitez pas une seconde. Il ne faut pas paniquer et garder en tête que c’est une expérience presque impossible à revivre car être étudiant à l’étranger reste la meilleure façon de s’intégrer à une nouvelle culture, apprendre des choses tout en gardant pas mal de temps pour découvrir la ville et ses environs. C’est une opportunité unique et enrichissante.

Si tu devais résumer ton expérience à l'étranger en une phrase ?

Pour la Chine, j’ai vécu la meilleure année de ma vie et aux États-Unis, j’avais l’impression de vivre dans un film (un bon film).

0%