Titres certifiés vs diplômes visés : quelle différence ?

Portes Ouvertes
Je m'inscris
15
décembre
Je m'inscris
Titres certifiés vs diplômes visés : quelle différence ?
Portes Ouvertes
Je m'inscris
15
décembre
Je m'inscris

Les écoles de l’enseignement supérieur peuvent délivrer des titres certifiés ainsi que des diplômes visés par l’État dans certains cas. La distinction est très simple : les diplômes visés sont des diplômes académiques reconnus par le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche et de l’Innovation, tandis que les titres certifiés valident une formation dite professionnalisante certifiée par le ministère du Travail.

Mais quelle différence entre ces deux types de diplômes. Ont-ils tous les deux la même valeur et qu’impliquent-ils en termes de compétences et d’insertion professionnelle ? Explications.

Le diplôme visé : qu’est-ce que c’est ?

Un diplôme visé est un diplôme de type académique qui doit être délivré par un établissement reconnu par l’État depuis au moins 5 ans. Pour obtenir ce que l’on appelle “visa”, un tel diplôme doit également répondre à des critères tels que le contenu de la formation, les conditions d’admission, les conditions de délivrance du diplôme, etc.

Les diplômés visés ne sont reconnus que pendant une période de 6 ans, et les établissements qui les délivrent sont soumis à un contrôle continu permanent afin de garantir la qualité de la formation.

Selon l’Onisep, “plus de 70 % des formations visées sont proposées dans le cadre des écoles de commerce et de gestion”, à l’image de Paris School of Business dont les diplômes Bachelor MGI (Management Général et International) et Programme Grande Ecole de Paris School of Business sont visés respectivement Bac+3 et Bac+5 et inscrits au RNCP niveaux II et I.

Le diplôme visé par l’État donne l’accès au cycle LMD (Licence, Master, Doctorat), en France et à l’étranger. Il reconnaît la qualité des compétences acquises pendant la formation et est également prisé par les entreprises.

Qu’est-ce qu’un titre certifié ?

À ne pas confondre avec le diplôme ou titre visé, le titre certifié est délivré par un établissement qui ne relève pas du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche et de l’Innovation. Les titres et diplômes dits “certifiés”, autrement dit qui bénéficient d’une certification, sont référencés dans le RNCP (Répertoire National des Certifications Professionnelles).

Ces reconnaissances ne sont toutefois pas délivrées de droit. Les établissements qui délivrent des titres certifiés font l’objet d’une évaluation par la commission nationale de la certification professionnelle, elle-même placée sous l’autorité du ministre chargé de la formation professionnelle.

La différence du titre certifié, c’est sa dimension professionnalisante. Les formations délivrant un titre certifié doivent offrir à leurs étudiants une perspective d’apprentissage pour leur permettre de s’insérer rapidement sur le marché de l’emploi. Le métier envisagé par une telle formation est d’ailleurs souvent mentionné dans le titre.

Paris School of Business : une école reconnue par l’État depuis 1990

Paris School of Business est reconnue par l’État depuis le 4 décembre 1990. La reconnaissance par l'État est accordée après le contrôle de la qualité de la pédagogie, de l'administration, de la gestion et des équilibres financiers par le Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation. Cette reconnaissance par l'État garantit le sérieux d'une école de commerce ainsi que la qualité des formations diplômantes qu'elle propose à ses étudiants. La reconnaissance de l'école permet d'obtenir l'habilitation permettant aux étudiants de recevoir des bourses d'Etat, au titre de l'Enseignement Supérieur.

Paris School of Business délivre par ailleurs le grade Master, attribué aux écoles délivrant un diplôme Bac+5, par le Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation. Le grade bénéficie d'une reconnaissance internationale et favorise l’insertion professionnelle ou la poursuite d'études à l'étranger.

0%