PSB organise la semaine étudiante de l’écologie et de la solidarité

Portes Ouvertes
Je m'inscris
04
juin
Je m'inscris
PSB organise la semaine étudiante de l’écologie et de la solidarité
Portes Ouvertes
Je m'inscris
04
juin
Je m'inscris

Du 14 au 18 mars 2022, Paris School of Business a organisé la semaine étudiante de l’écologie et de la solidarité. En tant que managers de demain, nos étudiants ont été sensibilisés sur les enjeux éthiques et solidaires, à travers des conférences et des ateliers sur de nombreux thèmes tels que le harcèlement, l’environnement ou encore la transition alimentaire.

Un projet créé par les étudiants, pour les étudiants

La Semaine Etudiante de l’Ecologie et de la Solidarité (SEES) est l’initiative du Réseau Etudiant pour une Société Ecologique et Solidaire (RESES), un groupement d’associations étudiantes organisant des projets en lien avec l’écologie. Son but est de valoriser l’engagement des étudiants en faveur de la société et de les sensibiliser aux enjeux environnementaux et sociaux. Durant cette semaine, chaque école est libre de choisir les actions qu’elle souhaite mettre en place, en contrepartie le RESES s’engage à fournir une aide technique, matérielle et financière. 

Salomé Picard professeur à Paris School of Business et Chloé Bordin étudiante en deuxième année du Programme Grande Ecole et ambassadrice Impact Campus, ont coordonné la mise en place de cet événement sur le campus. Nous avons demandé à Chloé quel a été son rôle et comment s’est passé la mise en place de ce dispositif. 

« Ma mission principale a été de choisir les actions à mettre en place. Pour cela, j’ai contacté plusieurs associations afin de sélectionner les intervenants qui allaient animer les ateliers. Ma deuxième mission a été de créer les visuels de chaque évènement pour en faire la promotion sur les réseaux sociaux, afin qu’un maximum d’étudiants y participe. »

Un programme riche et placé sous le signe de l’engagement

La semaine de l’écologie et de la solidarité a été rythmée par les nombreux ateliers, conférences, et actions sociales mises en place par les associations de Paris School of Business et par les intervenants. 

Lundi 

Atelier Clean Walk, organisé par l’association Gducoeur. Les étudiants se sont réunis pour ramasser des déchets et ont pu être sensibilisés sur la préservation de l’environnement. 

Webinaire « Enjeux, limites et opportunités dans un monde en transition » avec l’intervention de Hortense Foulon et Deus Sanchez, responsable et chargée de projets pédagogiques IMPACT CAMPUS. Cet événement était articulé autour de deux problématiques : Quel rôle jouent les mobilités dans nos sociétés mondialisées ? Pourquoi participent-elles à la crise climatique globale et quelles solutions existent pour diminuer notre impact environnemental ?

Atelier Cuisine responsable, organisé par l’association Gcuisiné, au programme : conception d'une recette de saison locale et prête à être dégustée. 

Mardi 

Webinaire « La transition alimentaire : quelle assiette pour notre planète », en collaboration avec IMPACT CAMPUS. Les participants ont pu comprendre l’impact de leur régime alimentaire et identifier les bons gestes pour le réduire. 

Mercredi 

Conférence « Le harcèlement scolaire » avec la participation de Aissatou BARRY-DAIZO représentante UNICEF, et de l’association Clashes. L’occasion pour les étudiants d’écouter les nombreux témoignages et d’en savoir plus sur les actions mises en place pour lutter contre ce phénomène.

Jeudi 

Atelier Eco’tidien avec Souleymane et Léna, deux jeunes volontaires en service civique. Pendant une demi-journée, les étudiants ont pu créer eux-mêmes leurs produits ménagers (éponge et lessive) et ont débattu autour des thèmes de l’environnement et de l’éco-responsabilité.

Focus sur les ateliers Clean walk et Eco’tidien

La clean walk est une action citoyenne qui permet aux étudiants d’agir concrètement sur leur environnement, afin de le rendre plus propre et plus sain. Le but est de leur proposer de se regrouper et de ramasser le plus de déchets possibles. Grâce à cette initiative, ils ont pu prendre conscience qu’il est possible d’agir à leur échelle sur la gestion des déchets et sur la préservation de la planète.

Nous avons demandé à Souleymane, volontaire auprès de l’association Uniscité, de nous expliquer le but de l’atelier Eco’tidien. 

« Il s’agit de sensibiliser les étudiants aux questions d’actualité liées à l’environnement autour de jeux et d’un atelier fait maison. Par exemple, avec les étudiants on a pris des chaussettes usagées et des boîtes de chaussures vides, pour créer des éponges que l’on appelle "tawashi". Nous avons également créé de la lessive avec des ingrédients 100% naturels. »

Pourquoi avoir appelé ton atelier éco’tidien ?

« Il s'appelle Éco'tidien car il a pour but de mettre en lumière des pratiques éco-responsables et économiques que l’on peut mettre en place au quotidien, dans le but de lutter contre la surconsommation et ses effets négatifs sur l'environnement. »

Comment t’es venue l’idée de le créer ? 

« Je me suis rendu compte que je faisais beaucoup d'aller-retour pour jeter mes poubelles. J'ai donc réfléchi à un moyen qui me permettrait de consommer de façon plus intelligente, et de produire moi-même. Je voulais inclure les jeunes et leur montrer qu'il ne faut pas s'appeler Goliath pour être écolo. »

Tout au long de cette semaine, les étudiants ont pu prendre conscience qu’il est possible de changer son environnement même avec peu de moyens. Cet événement confirme le positionnement de Paris School of Business en tant qu’école engagée sur les sujets environnementaux et sociaux.

0%