L’Open Source Intelligence, une technique de renseignement au service de l’intelligence économique

News

Soirée portes ouvertes

15/01
Je m'inscris
L’Open Source Intelligence, une technique de renseignement au service de l’intelligence économique

L’Open Source Intelligence (OSINT) ou « fouille de données en source ouverte » est une technique de renseignement utilisée par plusieurs agences fédérales américaines depuis de nombreuses années.

Le développement des nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC) et notamment d’Internet a changé la façon dont les gouvernements collectent leurs informations. L’OSINT peut s’avérer utile dans tous les domaines, qu’ils soient civils ou militaires.

Qu’est-ce que l’Open Source Intelligence ?

L’OSINT ou « Open Source Intelligence » signifie en français « Renseignement de Source Ouverte ». Il s’agit d’une information accessible à tous et non classifiée. L’Open Source Intelligence est un élément fondamental pour les opérations de renseignements. Il peut par ailleurs contribuer à la discipline émergente de mesures et signatures (MASINT), au contre-renseignement (CI) ou à des opérations de sécurité (OPSEC).
Pour mieux comprendre la définition de l’OSINT, il faut savoir que le renseignement sur Internet se découpe en quatre grandes parties :

  • L’Open Source Data (OSD)

L’OSD correspond aux données de première impression : la diffusion et le compte rendu oral d’informations à partir d’une source primaire. Il peut s’agir d’une photographie, d’un enregistrement ou encore d’une lettre personnelle d’un individu.

  • L’Open Source Information (OSIF)

L’OSIF se compose de données pouvant être assemblées, généralement par un processus éditorial qui assure le filtrage, la validation et la gestion de la présentation. Cette information générique est souvent largement diffusée dans les journaux, les livres ou rapports quotidiens.

  • L’Open Source Intelligence (OSINT)

Comme indiqué précédemment, l’OSINT est une information qui a été délibérément ouverte, diffusée à un public choisi pour répondre à une question spécifique. Finalement, l’Open Source Intelligence applique le processus éprouvé du renseignement aux multiples sources d’informations ouvertes.

  • Validated OSINT (OSINT-V)

L’OSINT-V correspond à une information à laquelle à un haut degré de sécurité peut être attribué. Celui-ci peut être produit par un professionnel du renseignement ou une source ouverte.

Comment est utilisé l’Open Source Intelligence ?

L’activité OSINT est utilisée par les enquêteurs mais aussi les journalistes, les professionnels de l’informatique et des affaires de sécurité mondiale, le secteur bancaire, afin de détecter les fraudes potentielles, escroqueries, phishing ou le blanchiment d’argent.
L’information open-source fournit une base pour la compréhension des matières classées. Malgré les grandes quantités de données, la masse d’informations classifiées en rapport avec un sujet déterminé peut être assez limitée. L’exemple le plus parlant concerne le terrorisme où l’information open-source peut permettre de combler les lacunes, créer des liens utiles aux analystes pour mieux comprendre les objectifs des terroristes, leurs moyens d’attaque et les cibles potentielles. Ces informations sont donc d’une grande importance pour justifier des décisions politiques ou lorsque des décideurs doivent communiquer avec des agents sans compromettre les sources classées. L’OSINT peut enfin permettre de rechercher des informations dans le Dark Net alors que le Big Data ne peut le faire actuellement. Les données les plus sensibles en termes de classification ne sont évidemment pas disponibles sur les réseaux classiques.

Se former à l’OSINT

Pour pratiquer l’Open Source Intelligence, il est essentiel de connaître certaines techniques et méthodes de recherches sur Internet. L’utilisateur doit également avoir les notions fondamentales relatives aux cybermenaces et à la protection sur le Web. A l’ère du numérique, où l’utilisation d’Internet et des réseaux sociaux est indispensable, il peut être intéressant de suivre une formation OSINT pour protéger ses intérêts et éviter les dangers du Web. L’école Paris School of Business PSB propose justement le MSc Cybersécurité et Management. La formation est axée sur l’ingénierie, le management et le socle professionnel. Ce programme pluridisciplinaire aborde les aspects managériaux et techniques via différents sujets : le leadership, la communication de crise, les aspects juridiques et les politiques de la cybersécurité. A l’issue de cette formation, les étudiants maîtriseront les enjeux de la cybersécurité liés aux malwares, aux analyses forensiques, à la cryptographie, aux tests d’intrusion ainsi que ceux des nouvelles technologies mobiles, Internet des objets, cloud et systèmes industriels. Pour accéder au MSc Cybersécurité et Management au sein de PSB, il faut être titulaire d’un niveau Bac+4 ou Bac+5 et à titre de dérogatoire, de niveau Bac+3.

En savoir plus sur le MSc Cybersécurité

0%