L’innovation pédagogique, au cœur des préoccupations de PSB Paris School of Business

Qu'est-ce que l'innovation pédagogique ?
Qu'est-ce que l'innovation pédagogique ?

L’innovation pédagogique, au cœur des préoccupations de PSB Paris School of Business.

Héger Gabteni
Héger Gabteni

Chez PSB Paris School of Business, l’expérience des étudiants est un enjeu prioritaire. Pour cela, l’innovation pédagogique fait partie intégrante de la réflexion de l’école. Héger Gabteni, professeur associé au sein de PSB depuis 2010, responsable du département finance et de l’innovation pédagogique nous en dit un peu plus…

PSB : Bonjour, merci d’avoir accepté de répondre à nos questions à propos de l’innovation pédagogique au sein de PSB Paris School of Business.

Qui es-tu, que fais-tu et quel est ton rôle au sein de PSB ?

 

 

HG : Héger Gabteni. Je suis professeur associé à PSB depuis 2010, Responsable du département finance, et depuis juillet dernier je suis également Responsable de l’innovation pédagogique au sein de l’école.

 

 

PSB : Tout le monde parle d’innovation pédagogique mais il est rare de pouvoir associer ces termes à une définition précise et concrète. Pourrais-tu, en quelques mots, éclairer nos lecteurs ?

 

 

HG : L’innovation pédagogique n’a pas de définition unique. Je peux vous donner celle que l’on partage au sein de PSB. C’est s’approprier de nouvelles méthodes pédagogiques dont l’objectif est la montée en compétence des étudiants. L’idée est de sortir de la posture traditionnelle sachant-apprenant pour entrer dans une logique de co-construction du savoir avec l’étudiant. 

 

 

PSB : Si on pouvait résumer le concept en une expression, une phrase ? 

 

 

HG : « Learning by doing ». Nous souhaitons inclure les étudiants dans le processus d’apprentissage. On passe d’une logique d’acquisition du savoir vers l’acquisition de compétences techniques bien sûr, mais également de soft skills, comme le travail en équipe, le savoir être, la créativité ou encore l’esprit critique, qui sont des compétences aujourd’hui très attendues par les entreprises.

 

 

PSB : Qui s’occupe d’instaurer cela au sein de l’école ?

 

 

HG : L’innovation pédagogique à PSB s’articule autour d’une Commission qui se réunit toutes les 4 à 6 semaines. Celle-ci est composée de membres de l’Administration, de la Direction ou encore de professeurs permanents, et est ouverte à tous. 

 

 

PSB : Quels sont les objectifs de cette Commission ?

 

 

HG : Le point de départ de notre réflexion c’est de dessiner une stratégie d’innovation pédagogique au sein de l’école et de travailler sur l’expérience étudiant au cours de son parcours. On réfléchit à de nouvelles méthodes d’enseignement à implémenter dans les cours. La réflexion ne se fait pas uniquement au sein de PSB, mais aussi à une plus grande échelle lors de la Conférence des Grandes Ecoles sous forme de groupes de travail.

 

 

PSB : Tu nous as parlé de « Learning by doing » un peu plus tôt. Comment cela pourrait-il se traduire au sein de PSB ?

 

 

HG : On a par exemple l’événement « PSB Innovation Challenge ». Les entreprises confient l’étude de problématiques aux étudiants du programme Grande Ecole et International. Encadrés par les professeurs et les entreprises partenaires ils planchent sur des solutions viables et pérennes qu’ils présentent sous forme de pitch au jury de professionnels à la fin de la journée. Dans le genre projet marathon il y a aussi le « Hackathon 360 » organisé par Thierry Montlouis pour les étudiants du Master Digital Business. Pendant deux jours ils travaillent par groupes sur la conception et la réalisation d’un objet connecté. Cet événement met en œuvre leurs connaissances digitales, marketing et techniques acquises en cours. 

 

 

PSB : Et concernant la logique de co-construction du savoir avec l’étudiant, quelles types d’actions sont mises en place ?

 

 

HG : On essaye de mettre en place une sorte de pédagogie inversée. Les étudiants deviennent les professeurs et les professeurs se retrouvent dans la position des étudiants. Par-exemple le « Research Day » est une journée organisée par le Research Lab de PSB, dont l’objectif est de faire découvrir aux étudiants de l’école le métier de professeur chercheur. Pour cela les professeurs doivent présenter leur sujet de recherche de manière à les interpeller. 

 

 

PSB : Peu importe l’âge, peu importe la fonction, on reste étudiant toute sa vie. Tout à l’heure tu disais l’importance des soft skills. 

Quels types de compétences techniques et non techniques les étudiants peuvent ils développer ? 

 

 

HG : Sur le plan technique, les heures en autonomie SAIP (Séminaires d’Accompagnement à l’Insertion Professionnelle) permettent aux étudiants de passer des certifications, comme le Projet Voltaire (pour les étudiants en Master 2), qui valide un niveau de maitrise de la langue française. Le Bloomberg Market Concept (pour les étudiants en Master), permet quant à lui de se former sur les connaissances en marché financier et valider une certification grâce à notre salle Bloomberg. Du côté du développement de soft skills, nous organisons des séminaires comme le Séminaire avec le Cours Florent, pour apprendre aux étudiants à travailler leur posture et leur savoir-être.

 

 

PSB : Par quels moyens faire adhérer les enseignants à l’innovation pédagogique ?

 

 

HG : Je parle souvent de la métaphore du crayon. La pointe représente les initiateurs, ceux qui sont vraiment impliqués et à l’origine d’initiatives. La gomme illustre les détracteurs, ceux qui sont contre. Au milieu on trouve toute une masse de personnes silencieuses qui attendent et observent. Si on reprend cette image, la Commission est à l’initiative d’une réflexion et d’une méthodologie autour de l’innovation pédagogique et s’adresse aux futurs acteurs volontaires ou qui s’ignorent encore. 

La métaphore du crayon
La métaphore du crayon

Notre objectif est donc d’informer, de former et d’accompagner les professeurs dans l’innovation pédagogique, pour qu’ils puissent ensuite l’intégrer en adaptant leurs cours. Afin de récompenser les initiatives et de favoriser leur multiplication, nous organisons d’ailleurs depuis quelques années le Prix de l’Innovation Pédagogique PSB Paris School of Business. Cette année, c’était la 4eme édition.

 

Zoom sur la 4ème édition du Prix de l’innovation pédagogique PSB Paris School of Business, qui récompense un projet engagé et innovant !

 

Prix de l'innovation pédagogique
Prix de l'innovation pédagogique

*La Commission innovation pédagogique est une instance de PSB Paris School of Business qui se réunit toutes les six semaines au cours de l’année universitaire afin de travailler et d’échanger autour des thématiques inhérentes à la pédagogie, à l’innovation pédagogique et aux actions à déployer au sein de l’école afin d’en faciliter la diffusion et le développement, en cohérence avec la mission de PSB.

 

 

L’édition 2018 du Prix de l’Innovation Pédagogique de PSB Paris School of Business a récompensé le projet de Valérie Haie, Responsable du Master Luxury Management, et de ses élèves de Master 2. A l’occasion de la semaine Européenne du Développement Durable (SEDD), PSB Paris School of Business et le Shangri-la Hotel Paris se sont associés pour soutenir l'Association Terre d'Abeilles, ONG qui œuvre pour la Protection des Abeilles et autres Pollinisateurs Sauvages sur le plan national, européen et international. Au total, 100 personnes sensibilisées et 2500€ reversés à l’Association grâce aux recettes du cocktail « Nektar », crée autour de la thématique de l’Abeille par le Bar de l’Hôtel « Le Botaniste ».

 

 

« L’ambition pédagogique de ce projet était d’inscrire dans l’esprit des étudiants et du public, une nouvelle lecture de l’univers du Luxe qui se veut désormais plus engagé et responsable. Les étudiants ont ainsi pu prendre conscience de l’importance du développement durable en devenant acteur d’un projet innovant et responsable, en adéquation avec les valeurs d’engagement et de responsabilité portées par PSB. »  ajoute Valérie Haie, Responsable du Master Luxury Management.

 

 

Le Prix de l’Innovation Pédagogique de PSB School of Business récompense le projet estimé le plus pédagogiquement innovant par un jury composé des membres de la Commission innovation pédagogique* et de la direction de l’école. Les quatre critères évalués sont l’intensité et le degré d’innovation générés par le projet, l’évaluation et la perception de cette innovation par les étudiants, la possibilité de répliquer cette innovation à d’autres programmes, et l’adéquation de l’innovation pédagogique à la mission de l’école.

 

 

« L’innovation pédagogique est mise à l’honneur au sein de PSB Paris School of Business et prend entre autres la forme d’un Prix de l’Innovation Pédagogique décerné lors du teambuilding de rentrée. Le Prix de l’Innovation Pédagogique a été lancé en 2015 et fête cette année sa 4ème édition. L’objectif est d’encourager la mise en œuvre de pédagogies innovantes au sein des programmes d’enseignement de PSB Paris School of Business. » ajoute Heger Gabteni – Professeur associé, référente sur l’innovation pédagogique chez PSB.

 

 

Au cours de l’événement sont également décernés les best teacher awards, crées en 2016, qui récompensent les professeurs ayant déployé la pédagogie jugée la plus pertinente par les étudiants dans 3 catégories : PGE, Master et enseignement de langues et séminaires. Pour chacun de ces prix sont nominés trois enseignants ayant obtenu les meilleurs résultats dans les enquêtes de satisfactions réalisées auprès d’étudiants.

 

 

 

 

*La Commission innovation pédagogique est une instance de PSB Paris School of Business qui se réunit toutes les six semaines au cours de l’année universitaire afin de travailler et d’échanger autour des thématiques inhérentes à la pédagogie, à l’innovation pédagogique et aux actions à déployer au sein de l’école afin d’en faciliter la diffusion et le développement, en cohérence avec la mission de PSB.