La sécurité numérique en entreprise à l'ère du Big Data : une chimère ?

La sécurité numérique en entreprise à l'ère du Big Data : une chimère ?

 

 

Si le Big Data représente une formidable opportunité de développement pour les entreprises, le tout réseau génère aussi de nouveaux risques liés à la sécurité des données stratégiques. Un contexte qui requiert des mesures de protection inédites.

 

 

La sécurité numérique, véritable défi pour les entreprises

 

 

Le Big Data pose de nouveaux défis aux directions des systèmes d’informations (DSI) en matière de protection des données. 

 

En effet, l’entreprise ne fonctionne plus en circuit fermé comme auparavant, mais se retrouve en interconnexion permanente avec le monde extérieur. Intranet, Internet, Cloud et services externalisés constituent autant de points d’entrée pour les hackers. 

 

Les risques sont réels : une entreprise européenne sur 4 a été victime d’un vol d’informations, selon un rapport de la communauté européenne.

 

 

Des enjeux économiques et réputationnels

 

 

Cette question de sécurité ne peut être prise à la légère compte tenu des coûts et des risques liés aux failles : innovations volées, données personnelles détournées, réputation de l’entreprise durablement entachée, etc. 

 

Les anciennes politiques de sécurisation de la vie privée, de propriété intellectuelle, de confidentialité et de responsabilité ne sont plus adaptées au volume exponentiel de données issues du Big Data. Une nouvelle approche est nécessaire.

 

 

 

Les solutions à adopter pour protéger l’entreprise

 

 

En premier lieu, il est indispensable d’impliquer les professionnels de la protection des données le plus tôt possible, dans la mise en place d’un système d’informations. Leur expertise doit se situer en amont pour être efficace et globale. 

 

Pour les entreprises qui utilisent les clusters Hadoop, il est primordial qu'elles apprennent à masquer les informations sensibles présentes dans le Cloud. La technologie la plus efficace pour l’heure contre ces piratages reste le data masking ou masquage des données.

 

Éliminer définitivement les risques de piratage serait utopique à l’heure de l’innovation galopante en matière technologique et logicielle. Mais il est important de faire en sorte que ces risques soient réduits au minimum dans l’écosystème de l’entreprise.

 

 

 

Pour se former aux problématiques de sécurité numérique, notamment lorsqu'il s'agit de Big Data, vous pouvez suivre le MSc Data Management de PSB Paris School of Business.

 

 

En savoir plus sur le MSc Data Management

 

 

 

A lire également : 

- La formation MSC Data Management permet-elle de mieux connaîttre l'écosystème du Big Data ?

Métiers du Big Data : quel est le profil des entreprises qui recrutent ?

- La relation client-entreprise révolutionnée par le Big Data

Transparence de l'entreprise et secret industriel, un nouvel équilibre à trouver à l'heure du Big Data

- Trophées du Big Data : 5 projets à suivre