1 histoire sur 3 commence sur internet Article par Catherine Lejealle sur Atlantico.fr

1 histoire sur 3 commence sur internet Article par Catherine Lejealle sur Atlantico.fr
Catherine Lejealle professeur à l'ESG Management School et Michel Maffesoli sociologue reviennent sur les changement des relations sociales et des sites dû aux sites de rencontre sur Atlantico.frLes chiffres sont formels, les sites de rencontre sont devenus un élément incontournable de la vie amoureuse des Français et plus largement des Occidentaux. Un constat que certains jugent inquiétant là où d'autres voient juste une recomposition des relations sociales.Atlantico : Une étude du Pew Research Center révèle que 11% des Américains ont déjà fréquenté un site de rencontre, allant ainsi dans le sens de l’enquête TNS SOFRES pour Meetic qui annonçait qu’en France, 1 histoire amoureuse sur 3 commencerait sur Internet. Ces rencontres sont-elles en train de devenir la règle plutôt que l’exception ? Si oui, comment expliquer cette situation ?Michel Maffesoli : Avant tout, une mise ne perspective me semble nécessaire sur les différences entre la modernité et l’époque actuelle dans laquelle nous vivons et que j’appelle postmodernité. La modernité reposait essentiellement sur des conceptions rationnelles dans de nombreux domaines, au point de grandement secondariser l’hédonisme au profit de la valeur-travail. La grande tendance contemporaine est quant à elle le retour de l’hédonisme dont les phénomène que vous évoquez sur les sites de rencontre ne sont que l’une des expressions. Durant la modernité, la technique et la technologie avaient désenchanté le monde alors qu’actuellement, par le biais important d’internet et un peu paradoxalement, elle le « réenchante ». Voilà le contexte dans lequel il faut placer notre réflexion pour commencer.En lire plus...En savoir plus sur le professeur de l'école de commerce
0%