Contrôleur de gestion de projet

Contrôleur de gestion de projet

Le contrôleur de gestion de projet est chargé du suivi comptable et budgétaire d’un projet spécifique. Incontournable dans l’industrie, mais aussi dans de nombreux autres secteurs, ce métier permet de pratiquer le contrôle de gestion de manière concrète et de superviser le déroulé d’un projet, un défi passionnant.

En quoi consiste le métier de contrôleur de gestion projet ?

Le ou la contrôleur(euse) de gestion de projet se concentre sur la gestion financière des projets individuels avec une perspective concrète de projet. Il n’a donc pas le même rôle que le contrôleur de gestion, qui détient, lui, une vue plus globale et s’occupe des finances de l'ensemble de l'entreprise ou d'un département.

Quelles sont ses fonctions et ses particularités ? 

Le contrôleur de gestion de projet doit assurer un suivi financier du projet tout au long de son développement. Son travail est lié au déroulé réel, il doit assurer: 

  • La planification et le suivi de projet : il ou elle élabore des budgets pour des projets individuels, suit les coûts et les performances par rapport à ces budgets.
  • L’analyse de projet : Il ou elle fournit des analyses financières et des rapports spécifiques aux projets, incluant les prévisions, l'utilisation des ressources et les écarts budgétaires.
  • La gestion des risques de projet : Il ou elle identifie et gère les risques financiers liés à des projets particuliers.
  • Le tout avec une vision court terme, adaptée à la temporalité du projet.

Quelles sont ses activités et tâches?

Le ou la contrôleur(euse) de gestion de projet produit des analyses et des reporting tout au long de la vie du projet, il ou elle doit par exemple :

  • Établir les budgets des projets en collaboration avec les chefs de projet.

  • Éxaminer régulièrement les dépenses du projet, analyser les écarts et proposer des actions correctives si nécessaire.
  • Produire des rapports financiers réguliers pour informer les parties prenantes de l'état du projet.
  • Identifier les risques financiers associés au projet et proposer des stratégies pour les atténuer.

Quelles compétences et qualités faut-il avoir pour devenir contrôleur de gestion de projet ?


Compétences Professionnelles

Ce métier requiert des compétences en matière de comptabilité et de gestion financière, un grand sens de n’analyse des coûts mais également une connaissance des tenants et aboutissants du projet traité.

  • Analyse Financière : analyser les données financières, comprendre les budgets, et interpréter les rapports financiers.

  • Logiciels de gestion de projet, des systèmes ERP (Enterprise Resource Planning) 
  • Gestion de projet : des principes de gestion de projet, des méthodologies (comme Agile), et des outils de planification et de suivi.

  • Planification budgétaire : préparer et gérer les budgets, et faire des prévisions financières précises.

  • Reportings financiers : créer des rapports financiers clairs et informatifs pour communiquer les résultats aux parties prenantes.

  • Normes comptables et réglementaires.
  • Maîtrise des outils informatiques : logiciels de gestion financière, de tableurs et de systèmes de gestion de projet.

  • Analyse de risque

  • Communication interpersonnelle et capacités rédactionnelles.

Qualités Personnelles

La rigueur et l’attention au détail sont des qualités inhérentes au contrôle de gestion. 

  • Précision et souci du détail pour assurer l'exactitude des informations financières.
  • Aptitude à analyser des situations complexes et à prendre des décisions éclairées.
  • Capacité à travailler efficacement avec d'autres, en collaboration avec les chefs de projet et les équipes.
  • Flexibilité pour s'adapter aux changements de projet et aux défis imprévus.
  • Capacité à anticiper les problèmes et à prendre des initiatives pour les résoudre.
  • Efficacité dans la gestion du temps pour respecter les échéances et gérer plusieurs tâches simultanément.
  • Forte éthique professionnelle, en particulier dans la gestion des fonds et des informations sensibles.
  • Habileté à construire et maintenir de bonnes relations de travail avec toutes les parties prenantes.

Quelles études et diplômes pour accéder à un poste de contrôle de gestion de projet ?

Le niveau Bac+5 est nécessaire pour accéder à ce genre de poste qui demande un grand sens des responsabilités et des connaissances poussées. Après un premier cycle dans le domaine de la comptabilité, de la finance, de la gestion d’entreprise, un Master universitaire ou un Mastère en école de commerce permet d’atteindre le niveau requis. 

C’est au cours des deux années de Master que le futur contrôleur de projet a l’occasion de se spécialiser dans un domaine grâce à son stage de fin d’études ou à une alternance au sein d’une entreprise. Il ou elle pourra alors prendre la mesure des la réalité du terrain du type de projet sur lequel il travaille et acquérir des réflexes opérationnels et adéquates.

Les diplômes d’école de commerce, ou business school, sont particulièrement prisés des entreprises. recruteuses. Ils sont une garantie de connaissances et compétences de qualité mais aussi d’une compréhension globale du fonctionnement d’une entreprise et d’une vision macro de la place et de la fonction du projet dans l’ensemble plus vaste de l’activité.

Les parcours de formation 

Les 5 années d’études peuvent s’effectuer par différents biais entre université, et enseignement en école des passerelles sont possibles.

1er cycle : jusqu’au bac+3

  • BTS  comptabilité gestion : initialement conçu comme une formation courte, il est néanmoins possible de regagner une voix plus longue par dossier en entrant en Bac+3 à la suite d’un BTS 
  • Licence et BUT  : Licence pro mention métiers de la gestion et de la comptabilité « contrôle de gestion », Gestion comptable et financière des PME PMI, BUT GEA ( Gestion des entreprises et administrations).
  • Bachelor d’école spécialisée : comptabilité, gestion comptable.

    Découvrez le Bachelor Audit & Contrôle de Gestion

 

Grande école de commerce et business school 

Les grandes écoles de commerce sont accessibles après le bac via le concours SESAME qui permet de passer les épreuves pour différentes écoles dont Paris School of Business. 

Leurs diplômes restent les plus réputés en matière financière, et business en raison de leur niveau d’exigence, de leurs programmes riches mais également de leur réseaux de partenaires et d’alumni.

2ème cycle bac+5

  • Master Universitaire : contrôle de gestion et audit organisationnel, 
  • Master, Mastère, MS, MBA : audit et contrôle de gestion,

Le Grade Master Audit et Contrôle de Gestion de Paris School of Business

Paris School of Business forme des profils de haut niveau de la gestion d'entreprise. Elle propose un Master en audit et contrôle de gestion fondé sur la qualité des enseignements ainsi que sur une pratique professionnelle importante en s'appuyant sur l'expérience en entreprise grâce à l'alternance. 

Doté de la triple accréditation internationale d'école AACSB, AMBA et EFMD, le Master est accessible en admission parrallèle.

Découvrez le Master Audit & Contrôle de Gestion

Sur quels projets et dans quel type d’entreprise travaille le contrôleur de gestion de projet ?

Tous les types d’entreprises et de projets sont concernés par le contrôle de gestion. Le contrôleur ou la contrôleuse aura de nombreuses opportunités, et pourra au fur et à mesure de sa carrière se spécialiser sur un secteur d’activité ou sur un type de projet. 

En voici quelques exemples : 

  • Entreprises de Construction et d'Ingénierie :

Projets : Construction de bâtiments, développement d'infrastructures, projets d'ingénierie civile.

Fonction : Gérer les budgets de construction, suivre les coûts des matériaux et de la main-d'œuvre, analyser les dépenses.

  • Secteur Technologique :

Projets : Développement de logiciels, lancement de nouveaux produits technologiques, projets de recherche et développement.

Fonction : Surveiller les coûts de développement, planifier les budgets de R&D, analyser les investissements en technologie.

  • Industrie Pharmaceutique et Santé :

Projets : Développement de nouveaux médicaments, projets de recherche clinique, expansion d'installations hospitalières.

Fonction : Gérer les coûts de recherche, suivre les dépenses en essais cliniques, planifier les budgets des projets de santé.

  • Secteur de l'Énergie :

Projets : Projets d'énergie renouvelable, construction de centrales électriques, projets d'exploration pétrolière et gazière.

Fonction : Contrôler les budgets de projet, analyser les coûts opérationnels, gérer les risques financiers.

  • Sociétés de Conseil en Management :

Projets : Projets de conseil stratégique, optimisation des processus d'entreprise, transformation numérique.

Fonction : Surveiller les coûts des projets de conseil, analyser la rentabilité, gérer les ressources financières.

  • Secteur Public et ONG :

Projets : Projets de développement communautaire, initiatives éducatives, programmes de santé publique.

Fonction : Gérer les fonds publics ou les dons, suivre les dépenses des projets sociaux, préparer des rapports financiers pour les bailleurs de fonds.

Quel est le salaire d’un contrôleur de gestion de projet ?

Le salaire d'un contrôleur de gestion de projet en France varie en fonction de l'expérience et de la localisation. 

Comme dans tout métier le salaire débutant et plus faible que le salaire moyen d’un contrôleur avec expérience : 

  • Pour un débutant, le salaire peut se situer entre 28 000 et 35 000 euros par an. 
  • Avec l'expérience, ce salaire peut augmenter significativement. Par exemple, un contrôleur de gestion de projet avec plus d'expérience peut gagner entre 40 000 et 60 000 euros par an, voire plus dans certains cas.

Au salaire s'ajoutent les primes et bonus, les avantages salariés ainsi que les avantages liés à la politique de l'entreprise : mutuelle, comité d'entreprise, chèques vacances, titres restaurant, véhicule de fonction, prise en charge des transports en commun, plan de retraite complémentaire, intéressement, plan épargne entreprise, etc.

0%